Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Poucinette
  • Le blog de Poucinette
  • : Cuisine Biologique, sans Gluten et Diététique.
  • Contact

Partenariat

 

Tablier personnalisalbe-120 (4)

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-180.jpg

Lord Vanilla

agoji

allerglibre-logo petit (1)

187998_181268698580211_1028450_n.jpg

DRAPEAU--1-.jpg

al myx

 

After Africa

 

big bang

 

denise

 

logo.png

 

bien manger clignote

 

haut de france

 

image011.jpg

 

épices du monde

 

logo florisens

 

galantine

 

histoiredegout

 

Idee-cadeau

logo

 

téléchargement

 

 

Banniere-LA-MANDORLE

 

images

 

logo_violet.jpg

PERLAMANDE logo

logo-blog

 

images (2)

Newtree logo haute d-f

Quand valentine cuisine

Logo R-S retouch-1

regent's park 2

 

resta

 

silikomart_logo.jpg

 

SITE-DE-CUISINE.png

 

Recherche

Archives

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 05:00

 

S6000607.JPG

 

Je suis tombée amoureuse de ce pain trouvé sur le blog de le blog sans gluten

 

Ingrédients 

 

230 g de fécule de mais (pas de maizena ) de Allergieandco
70 g de farine de riz complet
70 g de fécule de pomme de terre
24 g de lait en poudre d'amandes+24 g de lait en poudre de noisettes de La Mandorle 
40 g de sucre blond non raffiné
12 g de sel 
6 g de gomme de xanthane
1 1/2 càt de poudre à pâte 
3 càt de levure sans gluten
1 1/2 tasse de lait tiède de noisettes de Perlamande
6 càc d'huile de noisettes
3 blancs d'oeufs battus


 Préparation

Dans un bol, tamiser tous les ingrédients secs. Mélanger les ingrédients liquides et les verser dans les ingrédients secs en mélangeant avec une cuillère de bois juste assez pour humecter.

Bien mélanger le tout.

Verser dans un moule à pain en sillone.

Laisser lever 30 min dans un endroit chaud.

Badigeonner le dessus de la pâte avec du lait et le mettre au four à 350°C pendant environ 35 min.


Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 04:48

 

ORGXANT_1.jpg

 

 

 

Vu et pris sur Wikipedia et Molecular gastronomy

 

La gomme xanthane est un polyoside obtenu à partir de l'action d'une bactérie, la Xanthomonas campestris. Elle est soluble à froid et est utilisée comme additif alimentaire sous le code E415 pour ses propriétés épaississantes et gélifiantes afin de modifier la consistance des aliments.

La gomme xanthane a été découverte par l’équipe de recherche de Allene Rosalind Jeanes du Département de l’Agriculture des États-unis et est commercialisée depuis le début des années 1960.

 

La gomme xanthane est un polyoside ramifié. Il est constitué d'une combinaison de quatre composés : le glucose, le mannose, l'acide glucuronique et l'acide pyruvique.

La gomme xanthane est une poudre blanchâtre inodore et insipide. Elle est soluble à froid dans l’eau, dans le lait et insoluble dans l'alcool.

La gomme xanthane est une gomme à fort pouvoir épaississant et suspensif, qui permet l'obtention de solutions à forte viscosité. Ces suspensions sont très peu influencées par la température et supportent très bien la congélation et la décongélation. Elle possède une faible synergie avec la gomme de guar.

Comme la gomme arabique, la gomme xanthane est utilisée comme liant et épaississant dans les sauces chaudes, vinaigrette, crèmes.

La gomme xanthane apporte un effet onctueux particulier en bouche, sans ajout de matières grasses.  Elle peut donc remplacer certains gras dans des sauces, laits frappés et trempettes.

La gomme xanthane peut également être utilisée par les gens allergiques au gluten pour ajouter du volume et de l’onctuosité aux pains, aux pâtes et aux autres plats à base de farine sans gluten.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 05:08

 

 

 

S6000651.JPG

 

 

S6000654.JPG

 

Ingrédients 

 

1 yaourt de soja 

2-3 càc compote de mangue (maison)

1 peu de sucre blond non raffiné


Préparation 

 

Mélanger le tout et mettre dans les esquimaux et bien fermer.

Entreposer au congélateur 2-3h.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 04:46

 

 

Les glaces : La fabrication

 

       Le Mélange


À partir de quels ingrédients fabrique-t-on une glace ? 
Ils varient en fonction du type de produits désiré : glace aux fruits ou aux œufs, sorbet ou crème glacée : 
• lait ou crème, sucre et fruits pour les glaces aux fruits ou au sirop de fruits ; 
• lait, jaunes d'œufs, sucre, arômes (vanille, cacao, café …) pour les glaces aux œufs ; 
• crème, lait, sucre, arômes pour les crèmes glacées ; 
• eau, fruits et sucre pour les sorbets. 

 

   Pasteurisation



Le mélange est soumis à une haute température, puis subit un refroidissement rapide. 
Objectif : obtenir un mélange bactériologiquement sain. Le mélange obtenu est dès lors appelé "mix". 
 

 

  Le Formage 


Au cours de cette étape vont être définies les différentes formes (bâtonnet, cornet, barre, petit pot …). Grands classiques, personnages de bande dessinée ou nouvelles formes pour plus de praticité, la créativité des fabricants rappelle que les glaces se dévorent également des yeux.

 

  La Surgélation

Les glaces, sorbets et crèmes glacées sont surgelés en dessous de –18°C, température nécessaire à la bonne conservation des qualités du produit. 
• Les glaces, sorbets et crèmes glacées sont ensuite conditionnés, stockés et livrés dans des camions frigorifiques sur les points de vente. 
• Du conditionnement à la livraison, ils sont conservés à une température inférieure à –18°C. 
• Fabrication, transport et vente de glaces, autant d'étapes intermédiaires jusqu'au consommateur qui sont soumises à une réglementation très stricte permettant de garantir la qualité des produits. 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 05:07

 

 

 

S6000565.JPG

 

 

S6000583.JPG

 

 

Ingrédients (Pris sur Zen cuisine)

 

80 g de maïzena
80 g de fécule de pommes de terre
150 g d'amandes en poudre
80 g de sucre
1 briquette de crème de soja
3 oeufs
1/2 càc d'arôme de citron de Regal et Sens
1 sachet de levure sans gluten


 Pour le gâteau 

Préchauffez le four à 220 °C
Battez les 3 jaunes d'oeufs avec le sucre, ajoutez la crème, la poudre d'amande, la levure, la 1/2 càc d'arôme de citron et les farines et bien mélanger.

Salez les blancs et montez les en neige et incorporez délicatement au mélange précédent avec une spatule.

Versez dans un moule en sillicone et cuire 15 min.

 


Ganache (de Nova sur Dukanaute)

 

8 càs de lait en poudre d'amande (finement mixé) de La Mandorle

3 càs de lait d'amande liquide de Perlamande

5 gouttes d'arôme de citron de Regal et Sens

1 càs de sucre blond non raffiné

 


La ganache 

 

Mélanger tous les ingrédients dans un bol.

Démouler le gâteau et le couper en 2 de manière horizontale.

Sur une moitié, déposer 1 càs de ganache et refermer le moelleux avec la deuxième moitié. 


Déguster avec une boule de glace au citron ...



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 04:37

 

citron

 

 

 

Article trouvé sur Tendance mag

 

Les bienfaits du citron

Le citron possède de multiples vertus. Présent toute l’année sur les étals des marchands, ses vertus nutritives et médicinales en font un fruit idéal.


Rafraîchissant, tonifiant, antiseptique, cicatrisant, le citron possède de multiples vertus. Quelques gouttes de son jus suffisent à relever le goût des sorbets, des tartes et des gâteaux.

En vinaigrette, un léger filet de citron ajoute de la saveur aux diverses préparations culinaires. Enfin, au même titre qu’une pharmacie naturelle, il participe aussi à notre bonne santé.

 
Le citron renferme différents types de flavonoïdes. Ces derniers sont des antioxydants puissants qui permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, de prévenir l’apparition de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de maladies liées au vieillissement. Dans le citron, la partie blanche de la pelure est celle qui contient le plus de ces flavonoïdes, la pulpe et la chair du fruit en contenant moins. Le citron contient des vitamines des groupes A et B, mais c’est surtout la vitamine C (50mg en moyenne par 100g de citron) qui est la plus présente dans ce petit agrume : 50ml de jus d’un demicitron suffisent à couvrir un tiers de nos besoins quotidiens en vitamine C ; rappelons que celleci favorise, entre autres, l’absorption du fer, accélère la cicatrisation et protège contre les infections. La pelure et la partie blanche autour de la chair du citron renferment des fibres solubles riches en pectine, connue pour diminuer le cholestérol. Avec ses apports en fer (0.6mg), indispensable au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang, en magnésium (16mg), réputé pour préserver l'équilibre nerveux et musculaire, en phosphore (18mg), qui contribue à la santé des os et des dents, et en potassium (153mg), essentiel aux contractions musculaires du coeur, le citron est un agrume de choix pour les personnes en convalescence, fatiguées et les enfants en pleine croissance. 

Les propriétés bactéricides et antiseptiques du citron renforcent les défenses naturelles de l’organisme, en particulier contre les germes responsables des infections (grippes, rhumes…). Du jus de citron dilué dans de l’eau chaude évite d’avoir la voix enrouée. L’acide citrique, responsable à 95% de son acidité, facilite l’élimination des toxines, des calculs biliaires, urinaires et rénaux. En fluidifiant le sang, le citron contribue à nettoyer les vaisseaux sanguins, tandis que ses propriétés diététiques, très utiles pour dégorger le foie, préservent l’appareil digestif des infections chroniques, telles la diarrhée. Contrairement à la rumeur, le citron n’est pas responsable des aigreurs d’estomac. Pendant la digestion, il est brûlé et se transforme en bicarbonate de potassium ou de calcium, dont l’effet consiste justement à neutraliser la charge acide du citron. Cela dit, pour éviter les brûlures d’estomac, mangez équilibré. Les pâtes, féculents, pain blanc, riz blanc, sucres et alcool étant incompatibles avec le citron, évitez de les mélanger. Pour le bien-être des muqueuses de votre oesophage et de votre estomac, votre consommation doit rester modérée. 



Le citron a des vertus astringentes, ce qui signifie qu’il resserre les pores de la peau. Quelques gouttes appliquées sur la peau aident à combattre les rides. Son action adoucissante lui permet d’assouplir et de tonifier l’épiderme, notamment des coudes, genoux et talons, plus sujets aux rugosités. Pour les peaux sensibles, il est conseillé de diluer son jus dans de l’eau minérale avant toute application. Pour donner un coup d’éclat aux cheveux, rincez-les avec du jus de citron. Mélangé à de la lime et à du pamplemousse non dilués dans de l’eau, le citron rend les dents plus blanches et retarde l’apparition du tartre. Pour ne pas prendre le risque d’endommager l’émail de vos dents, évitez de sucer une rondelle de citron. Petit bémol : le citron est aussi photosensibilisant. Au contact du soleil, il peut provoquer des taches brunes sur la peau. Appliqué en trop grande quantité sur l’épiderme, il peut également causer des brûlures et des irritations cutanées. 


Autres utilisations
Pour vous débarrasser des fourmis, placez un citron moisi aux endroits de leur passage. Les épluchures séchées enfermées dans une gaze protègent des mites. En cas de piqûres d’insectes, une rondelle de citron apaisera la douleur et la démangeaison en quelques minutes seulement. Une autre rondelle de citron appliquée sur vos bijoux en argent leur redonnera brillance et éclat. Conservation : le citron se conserve une à deux semaines à température ambiante. Placé dans un récipient d’eau froide au réfrigérateur ou dans un récipient fermé, il se conservera plus longtemps. Le jus de citron pressé peut être congelé.

 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 05:07

 

 

S6000527.JPG

 

 

Ingrédients 

 

 

250 g de cerises
20cl de lait d'amandes de Perlamande
1 yaourt de soja
2 càs de sucre vanillé
10 glaçons

 


Préparation

Dénoyauter les cerises.

Mettre les fruits dans le mixeur, puis ajouter le lait, le yaourt, le sucre, bien mixer. 
Ajouter les glaçons et mixer de nouveau.

Verser dans des verres et boire immédiatement car cela risque de noircir.

 



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 04:04

PRIS ENCORE CHEZ Journal des femmes

 

La cerise est le plus sucré des fruits rouges et donc aussi le plus 

énergétique : elle fournit environ 68 kcal/100 g.

A noter que les variétés "acides" (amarelle, griotte),

surtout utilisées en produits transformés

(conserves au sirop ou à l'eau-de-vie, fruits confits,

confitures), sont moins sucrées et donc un peu moins caloriques.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 0,8 g
Glucides 15 g
Lipides 0,4 g
Calories 68 kcal

Une portion de 125 g de cerises permet de

couvrir 20 à 30 % de l'apport quotidien recommandé

en vitamine C et 25 % de l'apport quotidien

recommandé de provitamine A, ou carotène.

Ces vitamines ont des propriétés 

anti-oxydantes, c'est-à-dire qu'elles limitent les

effets néfastes des radicaux libres sur les cellules.

Riches en eau et en potassium (250 mg/100 g),

les cerises ont des propriétés diurétiques et

leurs fibres stimulent le fonctionnement intestinal.
Pour une meilleure digestion, il est conseillé de bien

les mastiquer et de ne pas boire trop d'eau

en même temps. Sinon, dégustez-les cuites :

leurs fibres sont alors très attendries.

Enfin, sachez qu'une étude réalisée

aux États-Unis a montré que le

jus de cerise joue un rôle anti-bactérien,

qu'il peut neutraliser l'activité enzymatique

aboutissant à la formation de plaque, prélude à la carie dentaire...

  •  
  • Dégustation

  •  

Choisissez les cerises fermes et charnues, avec des queues vertes

et bien attachées, à la couleur brillante.

Elles peuvent être plus ou moins foncées selon les variétés. 

Conservez-les une journée dans une corbeille de fruits à l'abris

de la chaleur, ou bien pas plus de deux jours

dans le bac à légume du réfrigérateur.

Dans ce cas, sortez-les au moins 30 minutes

avant de les consommer. 
Les cerises se congèlent très bien :

lavées, égouttées, équeutées et

dénoyautées ; nature ou

recouvertes d'un sirop de sucre.

Pour dénoyauter plus facilement les cerises,

faites-les tremper une heure dans

une eau glacée après les avoir équeutées.

Consommez-les rapidement pour profiter

de tout leur jus et de tout leur sucre.

  Il n'y a rien de meilleur que de croque

r dans un fruit frais...

Les cerises font aussi de très bonnes pâtisseries :

tartes, clafoutis, soufflés.

Pensez également à en mettre dans

vos compotes, salades de fruits et coupes glacées. 
Les cerises à la liqueur se marient très bien avec

le chocolat, comme dans le délicieux

gâteau Forêt Noire. En plat chaud, les cerises

servent à confectionner des soupes typiques

en Alsace et en Allemagne ; elles servent

aussi d'accompagnement pour le gibier et le canard.

Parmi les liqueurs et les alcools

à base de cerises, les plus

connus sont : le kirsch d'Alsace,

le guignolet d'Anjou, le ratafia de Provence,

le cherry anglais et le marasquin d'Italie.

On fait aussi du vin de cerises avec

du jus de cerise fermenté. 
Enfin, les queues de cerises et

les fleurs de cerisiers séchées s'emploient en infusion.

  •  
  • Histoire

  •  

Les cerisier d'Europe se rattache à deux espèces originaires d'Asie Mineure : 
- le merisier ou cerisier doux : bigarreau, guigne
- le griottier ou cerisier acide : amarelle, griotte

Les cerises sauvages étaient déjà consommé

sous l'Antiquité et les cerisiers commencèrent

à être cultivées au Moyen Age.

Au 18ème siècle, Louis XV, grand amateur de cerises,

encouragea la culture et le développement des nouvelles variétés.

Aujourd'hui, plus de 200 variétés sont répertoriées dans notre pays,

mais on n'en cultive qu'une douzaine seulement.

Disponibles sur le marché de la mi-mai à mi-juillet,

nos cerises viennent principalement du Sud-est.

Environ 50 000 tonnes de cerises sont produites

chaque année en France.

 
Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 05:07

 

 

S6000536.JPG

 

 

Voici ma recette pour le concours de cerise organisé par 750 g ... BONNE DEGUSTATION 

 

cerises.jpg

 

 

Ingrédients 

 

200 g de cerises

4 càc de sirop de riz de Alter Africa

4 càc de farine de noix de coco

200 g de farine de riz

60 g de noix en poudre

60 g de magarine 

60 g de sucre blond non raffiné 

2 oeufs

2 càs de purée d'amandes complètes de Perlamande


Préparation

Pour la pâte

Mélanger tous les ingrédients et mélanger jusqu’à l’obtention d’une boule de pâte. Ajouter de la farine de riz si besoin.

L'étaler entre deux papier cuisson et résevez au frais 30 min.

Dénoyauter les cerises et les couper en deux.

Incorporer les cerises dans le fonds du moule, verser la purée d'amandes complètes mélangé avec le sirop de riz et mettre la pâte brisée par dessus. 

Enfourner 25 min à 180°C à four chaud.

Laisser tiédir et déguster froid avec une boule de glace à la cerises.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 04:45

 

 

 

scrapcooking-arome-naturel-citron.jpg

 

u10241191.jpg

 

Source Wikipedia

 

L'arôme est la sensation perçue par rétro-olfaction lorsque l'on mange.

On parle aussi de fumet, de parfum, de bouquet (etc.),

la notion d'arôme s'appliquant plus particulièrement aux produits alimentaires. Les fruitslégumesépicesaromates,viandes

poissonsproduits laitiers, ont des arômes,

que les industriels de l'agroalimentaire souhaitent reproduire,

standardiser, renforcer. Pour répondre à cette demande,

des arômes sont développés par des aromaticien(ne)s.

Il existe plusieurs classes d'arômes.

 

La législation européenne, comme définie par la directive 88/388/CEE,

classe les arômes alimentaires en 5 familles :

naturel, identique naturel (IN), artificiel, de transformation et de fumée.

L'étiquetage des arômes est définie par la directive 2000/13/CE.

Les arômes naturels sont d'origine végétale ou animale.

Ils n'ont subi qu'un nombre limité de transformations qui sont autorisées

(extraction, concentration, distillationtorréfaction

fermentation ou réaction enzymatiques)

 

La vanilline est une molécule aromatique présente naturellement

 dans la gousse de vanille, mais l'arôme de la gousse de vanille

est due à de nombreux autres composants (plusieurs centaines).

  L'eugénol est une molécule aromatique présente naturellement dans

le clou de girofle, et l'arôme du clou de girofle est très proche de la molécule

d'eugénol pure car il en contient une très grande quantité.

 

La cannelle est une poudre aromatique issue de la

mouture de l'écorce d'un arbre, le cannelier.

Exemples :

Le arômes naturels « de X »  par exemple Fraise, Orange, Poivre, etc.).

Les arômes naturels se divisent en deux sous-catégories:

Ces arômes contiennent un minimum de 90%

de la source mentionnée et les 10%

restant doivent provenir exclusivement de produits naturels

extraits par des procédés physiques autorisés de

transformation ou d'extraction.

Sur le produit fini de tels arômes permettent de

représenter graphiquement sur l'emballage

la source mentionnée (exemple, une gousse de vanille sur l'emballage

d'une glace, une fraise sur une boisson a la fraise).


Un arôme identique naturel est composé de substances

aromatisantes identiques au naturel, obtenues par synthèse.

Une substance aromatisante identique au naturel

est chimiquement identique à une substance aromatisante naturelle

elle est également identique tant en odeur qu'en goût.

Pour reproduire ces substances aromatisantes identiques au naturel,

il suffit d'utiliser des outils chimiques pour copier la molécule 

et la reproduire industriellement à partir de divers substrats.

Les scientifiques ont identifié des molécules intéressantes d'un point de vue

aromatique (pour renforcer et améliorer le goût des arômes),

mais n'ayant pas encore été découverts dans la nature :

ce sont les substances aromatisantes artificielles.

Lorsqu'elles rentrent dans la composition d'un arôme celui-ci est qualifié d'artificiel.

En Europe, il suffit d'une seule molécule artificielle dans un arôme naturel

pour que celui-ci devienne artificiel et soit étiqueté « arôme artificiel »

 

L'IOFI (Organisation internationale de l'industrie des arômes alimentaires)

met régulièrement à jour une liste de composés considérée

comme artificiels.

Les arômes de transformation sont des arômes obtenus

par réaction de Maillard,

le but étant de copier les réactions se produisant naturellement

lors de la cuisson des aliments,

afin d'en reproduire industriellement les arômes.

Les arômes de Maillard sont utilisés dans l'élaboration de la plupart

des produits industriels tels que soupes, sauces, plats cuisinés,

produits à base de viande (jambon, nuggets, burger…),

aides culinaires, biscuits et snacks salés…

Sur les emballages de produits finis ils sont étiquetés « arôme ».

Arômes obtenus par combustion de bois (hêtre, bouleau, mesquite, etc.)

et récupération/condensation des fumées. I

ncontournable pour réaliser des produits comme les saucisses, l

es sauces barbecue, chips goût fumé, etc.

Ce sont les arômes fumés.

 

 

soycisses_fumees.jpg


Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article