Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Poucinette
  • Le blog de Poucinette
  • : Cuisine Biologique, sans Gluten et Diététique.
  • Contact

Partenariat

 

Tablier personnalisalbe-120 (4)

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-180.jpg

Lord Vanilla

agoji

allerglibre-logo petit (1)

187998_181268698580211_1028450_n.jpg

DRAPEAU--1-.jpg

al myx

 

After Africa

 

big bang

 

denise

 

logo.png

 

bien manger clignote

 

haut de france

 

image011.jpg

 

épices du monde

 

logo florisens

 

galantine

 

histoiredegout

 

Idee-cadeau

logo

 

téléchargement

 

 

Banniere-LA-MANDORLE

 

images

 

logo_violet.jpg

PERLAMANDE logo

logo-blog

 

images (2)

Newtree logo haute d-f

Quand valentine cuisine

Logo R-S retouch-1

regent's park 2

 

resta

 

silikomart_logo.jpg

 

SITE-DE-CUISINE.png

 

Recherche

Archives

17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 04:07

 

banane

 

 

 

 

Trouvé sur Tendance mag

 

 

Les nutriments de la banane 
La banane est un fruit très énergétique et

très riche en eau. Cependant, c’est un fruit faible

en protéine et en lipides

mais il contient plus de glucides.

C’est une source importante de vitamines :

-Vitamine C qui est excellente pour le bon fonctionnement

du système immunitaire, le renforcement des

mécanismes de guérison de l’organisme.

Cependant, plus la banane mûrit, et plus elle perd de

sa teneur en vitamine C. 

• Vitamine B6 qui régularise le glucose dans 

le sang. 
• Vitamine B12. Grâce à sa combinaison

avec la vitamine B6,

et du magnésium contenu dans ce fruit,

la banane peut aider à compenser le

manque de nicotine.

Sachez que séchée, la banane renferme

encore plus

d'énergie que fraîche, et multiplie par trois

ses propriétés énergétiques

(285 kcal/100g).

Les bienfaits de la banane
• Malgré son absence sur la liste des fruits

qui contiennent

le plus d’oxydants, la banane possède une grande

capacité anti-oxydante grâce à la dopamine,

molécule reconnue comme étant l’antioxydant

hydrosoluble le plus puissant. Cette dernière est

très bénéfique pour la prévention contre certaines

maladies comme les maladies cardiovasculaires

ou celles liés au vieillissement.
• Aussi, elle diminue le risque des cancers comme

cancer du rein, cancer colorectal. 
• La banane protège la muqueuse de l’estomac

contre les ulcères grâce aux phospholipides

et à la pectine. 
• C’est un fruit efficace pour stopper les diarrhées

chroniques grâce à l’amidon résistant

(sucre non digestible).

Ce dernier stimule l’absorption des liquides et du sel

dans le côlon et diminue ainsi la perte d’eau

dans les selles.

Aussi, les acides gras retrouvés dans la banane

améliorent indirectement la perméabilité de

l’intestin grêle.

Cette action contribue pareillement à soulager

les symptômes de la diarrhée.
• La banane est un aliment très conseillé pour les sportifs

car vu sa richesse en glucides, elle leur fournit

deux fois plus d’énergie que le reste des fruits. 

Bien acheter et conserver
A l’achat, il est préférable que la banane soit verte.

Pour la consommer, conservez-la longtemps à température

ambiante, et pour qu’elle mûrisse en douceur,

suspendez-la à l’aide d’un crochet ou encore

emballez-

la dans du papier journal si vous désirez accélérer

le processus . Attention, la banane est un fruit qui ne

supporte pas le froid. Evitez donc de la mettre au

réfrigérateur car ce geste interrompt sa maturation

et sa couleur vire très vite au brun puis au noir.

Cependant, si vous désirez la congeler, il faut alors la

réduire en purée à laquelle vous ajoutez un peu de jus de citron

La banane : fruit ou féculent ? 
La banane est considérée comme fruit et féculent

en même temps, tout dépend si elle est très mûre ou non.

Au départ, le sucre (ou plutôt le glucide)

contenu dans la banane est à l’état d’amidon,

soit un féculent tout comme le pain,

les pâtes ou le riz.

Mais plus la banane mûrit et plus l’amidon

se transforme en sucre. Mais même très mûre,

la banane contient beaucoup plus de glucide

qu’un fruit de taille moyenne et pour cette raison,

il faut considérer la banane plutôt comme un féculent.

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 04:12

 

 

 

feuille-pandan.jpg

Source : Wikipedia.

 

Après la publication de mon NASI LEMAK plusieurs d'entre vous voulez savoir et avoir des informations sur le Pandan alors je m'exécute ... 

 

 

Pandanus est un genre de plantes tropicales appartenant à la famille

des Pandanaceae, répandue dans le Pacifique.

Ce genre comprend plus de 600 espèces différentes réparties

autour de la ceinture tropicale, de l'Afrique à l'Océanie.

Avec le cocotier, les nombreuses espèces de Pandanus,

aussi appelées baquois, sont sans doute les arbres les plus utiles du Pacifique.

Leur aspect étrange a toujours frappé les voyageurs.

Le tronc, d’un diamètre sensiblement égal du sommet à la base,

est recouvert d’une écorce lisse et marbrée.

De nombreuses racines adventives semblables aux rameaux,

mais terminées par un germe vert, s’en détachent en

des points variables et se dirigent vers le sol

qu’elles n’atteignent souvent qu’après un long trajet ;

leur ensemble forme alors un faisceau pyramidal qui semble soutenir

le tronc.

Bien que les Pandanus soient répandus dans toutes les îles

du Pacifique tropical, les îles basses de la Polynésie et de la 

Micronésie (région) constituent leur terrain de prédilection : 

ils couvrent les atolls les plus déshérités. Il y est nommé 

fara en langue locale. Certaines espèces sont cultivées :

on les propage facilement au moyen des bourgeons 

qui se forment spontanément aux aisselles des feuilles inférieures.

Mais leur fruit peut également flotter et se répandre sans l'aide de l'homme.     

Il existe aussi de l'arôme de Pandan que l'on trouver dans les épiceries asiatiques,

plus facile d'utilisation que de broyer les feuilles de pandanus.

Très apprécié dans les plats asiatiques et Malaisien.

 

 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 05:04

 

S6008971

 

 

Recette prise sur le blog de Sylvie66

 

Désolé pour la photo mais mon appareil est encore en panne ... 

 

Cette photo ressemble étrangement à la vraie galette de patate douce réalisée ... 

 

Ingrédients

 

900 g de patates douces
1 œuf
5 càs de farine de riz
sel, poivre
2 pincées de muscade râpée de
3 cas d'huile de sésame
1 oignon


Préparation 


Éplucher les patates douces, les couper en gros morceaux et les cuire à la vapeur.

Égoutter les patates douces et les réduire en purée.

Laisser refroidir la préparation et y ajouter l'œuf, puis la farine de riz.

Saler, poivrer et ajouter la muscade. Bien mélanger puis ajouter enfin les oignons ciselés et frits.

Faire chauffer une poêle avec de l'huile et y déposer de petits tas de purée.

Faire cuire  jusqu'à ce que ça soit bien doré.  Déposer les galettes sur du papier



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 04:05

Tag

 

 

Je suis tagguée de nouveau cette fois par NADIA de la cuisine de Nadia je la remercie beaucoup d'avoir pensé à moi .

 

kreativ

 

Je remets en lien ma liste car j'avais déjà reçu ce tag ... c'est ici

 

Gros bisous à tous ...

 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 05:09

 

S6000932.JPG

 

 

Ingrédients 

 

300 g de riz thai

280 ml d'eau

190 ml de lait de coco

3 feuilles de Pandan  

un concombre

20 g de cacahuètes salées grillées

4 œufs


Préparation

 

Rincer le riz et le laisser reposer pendant 30 min.

Egouttez-le et le verser dans une grande casserole.

Couper les feuilles de pandan en grands morceaux.

Éplucher le gingembre et coupez-le en morceaux.

Verser le lait de coco, l'eau, les morceaux de gingembre et les feuilles de pandan sur le riz.

Portez doucement le tout à ébullition et faire cuire 10-12 min.

Couper le concombre en dés.

Faire cuire les œufs les œufs durs et les couper en deux

Servir chaud, tiède ou froid avec dés de concombre, du sambal et aussi une poignée de cacahuètes.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 04:08

Pris sur l'Internaute 

 

Le 14 juillet 1789 : la prise de la Bastille

La fête nationale commémore d'abord le 14 juillet 1789,

première journée

révolutionnaire à portée symbolique.

Cet été là, une grande agitation règne à Paris.

Face au mécontentement populaire, le roi a réuni les 

Etats généraux,

une assemblée des représentants de la noblesse, du clergé

et du tiers-état.

Ces derniers demandent une réforme profonde

des institutions et, le 9 juillet, se proclament Assemblée nationale

constituante.

L'initiative inquiète le roi qui fait venir en secret des régiments

suisses et allemands à proximité de Versailles.

La rumeur court bientôt que les troupes royales

se préparent à entrer dans Paris pour arrêter les députés.

Le 12 juillet, un orateur harangue la foule qu'il appelle à réagir :

c'est Camille Desmoulins, monté sur un tonneau, qui annonce une

"Saint Barthélemy des patriotes". Au matin du 14 juillet,

des Parisiens en colère vont chercher des armes aux Invalides,

puis se dirigent vers la vieille forteresse royale de la Bastille,

en quête de poudre. Après une journée de fusillade sanglante,

et grâce au ralliement de gardes nationaux,

les Parisiens s'en emparent et entament sa démolition.

Au final, ils ne libèrent que quelques prisonniers et malfrats

sans envergure.

Mais cette vieille prison médiévale incarne l'arbitraire de

l'Ancien régime.

En l'abattant, les Parisiens font tomber un rempart de l'absolutisme.

Et cette journée, qui marque le début de la Révolution,

restera dans les mémoires comme un jour de liberté.

Cependant la fête nationale fait aussi référence

à une autre événement moins connu :

la fête de la Fédération du 14 juillet 1790.


Le 14 juillet 1790 : fête de la Fédération

Depuis l'été 1789, partout dans les provinces françaises se sont

créées des "fédérations" régionales de gardes nationaux.

Une réaction à l'affaiblissement du pouvoir central.

Afin de contrôler ce mouvement spontané, la Commune de Paris,

sous l'impulsion de Lafayette, décide de fonder

une grande Fédération nationale regroupant des représentants

des fédérations locales et de les réunir à Paris le 14 juillet.

La cérémonie est censée célébrer la prise de la Bastille,

mais aussi apporter un semblant d'ordre et d'unité dans un pays

en crise.

Le jour dit, 14 000 soldats fédérés arrivent

donc à Paris et défilent sous la bannière de leur département,

de la Bastille jusqu'au Champ-de-Mars.

Sur une esplanade aménagée pour l'occasion,

une grande messe est célébrée, à la suite de

quoi le roi Louis XVI jure de maintenir "la Constitution

décidée par l'Assemblée nationale". Les 400 000 Parisiens

présents ce jour-là acclament leur souverain :

la monarchie n'est donc pas remise en cause. 

L'aspiration à l'union nationale triomphe et la cérémonie

se transforme en grande fête populaire.

Mais la réconciliation nationale sera de courte durée.

Deux ans plus tard, le roi est arrêté et condamné à mort.


1880 : le 14 juillet devient fête nationale

Pendant près d'un siècle, la commémoration du 14 juillet est

abandonnée.

Elle réapparaît en 1880, sous la IIIe République. Le régime,

pour se consolider,

cherche à construire un nouvel imaginaire national,

autour de symboles républicains.

C'est ainsi que la Marseillaise devient hymne officiel,

et le 14 juillet fête nationale. Mais la proposition

qui émane du député de la Seine Benjamin Raspail

n'est pas accueillie unanimement par l'Assemblée.

Certains députés mettent en cause la violence du 14 juillet 1789.

Et c'est finalement autour du 14 juillet 1790 que se fait le consensus.

En 1880, pour la première fête nationale,

la République fait les choses en grand.

Le ministre de l'Intérieur prescrit aux préfets de veiller

à ce que cette journée "soit célébrée avec autant d'éclat

que le comportent les ressources locales".

Un défilé militaire est organisé sur l'hippodrome de Longchamp

devant 300 000 spectateurs, en présence du Président Jules Grévy.

Il s'agit de montrer le redressement de l'armée française après la défaite

contre la Prusse en 1870. 

Ce défilé militaire, toujours en vigueur, s'inspire

aussi du défilé des gardes fédérés de 1790.

Cette année là, on inaugure également le monument

surmonté de la statue de la place de la République,

et partout sont donnés concerts et feux d'artifices.

"La colonne de Juillet" qui surplombe la place de la Bastille,

elle, ne se réfère pas au 14 juillet 1789.

Elle porte le nom des victimes des journées

révolutionnaire de juillet 1830, les "Trois glorieuses".

 

De 1880 à nos jours

- En 1886 : un femme, cantinière du 131e régiment d'infanterie,

défile pour la première fois.

- En 1915 : le défilé militaire se déplace du Champs-de-Mars

aux Champs-Elysées.

- En 1919 : c'est le défilé de la victoire qui réunit,

sur les Champs-Elysées, les forces des pays alliés.

- En 1936 : après le défilé militaire, un million de personne

défile à l'appel des organisations syndicales.

- De 1939 à 1945 : dans le Paris occupé, la journée n'est pas célébrée.

Le 14 juillet 1940, à Londres, le général de Gaulle réitère ses appels

à la résistance.

En juillet 1945, on célèbre la Libération partout en France.

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 03:55

 

Vu et pris chez encyclo

 

nasilemakbungkus.jpg

En malaisnasi lemak veut dire, littéralement, riz dans la crème. On prépare le nasi lemak en faisant bouillir du riz dans du lait de coco. Souvent, on ajoute des feuilles de pandanus dans la mixture bouillante de façon à donner plus de parfum au plat ; on peut aussi ajouter dugingembre et de la citronnelle.

Traditionnellement, ce plat est servi avec des rondelles de concombre, des anchois séchés (ou ikan bilis), du kangkong (Ipomoea aquatica), des cacahuètes rôties, de la pâte sambal ou des légumes marinés. On peut aussi l'accompagner de viande, surtout de poulet.

Le nasi lemak se consomme aussi bien au déjeuner qu'au dîner. On le sert soit dans une assiette, soit emballé dans une feuille de bananier à laquelle on donne une forme pyramidale, pour l'emporter.

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 05:09

 S6000955.JPG

 

Une autre recettes faite pendant la démonstration au THERMOMIX ... 

 

Ingrédients

 

25 cl de lait d'amandes de Perlamande

25 cl de lait de noisettes de Perlamande

30-40 g de sucre blond non raffiné

80 g de riz rond 

1 càc de purée d'amandes de noisettes toastés de Perlamande


Préparation

 

Mettre les laits et le sucre dans le bol. Programmer 8 min à 100°C.

Pendant ce temps égoutté le riz. Incorporer le riz et programmé 25 min à 80°C en sens inverse. 

A la sonnerie, verser dans des verrines ou pots.

Incorporer 1 càc par pot de purée de noisettes toastés.

Laisser tiédir avant d'entreposer au frigo.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 04:47

 

 

Pris et copier sur le site arnelae.forum

 

big NOISETTINA-1L

 


Vertus :

Sa grande teneur en l- Arginine que présentent les noisettes est intéressante pour la prévention de lésions au niveau des artères et à la formation de cailloux de sang. 
Les études effectuées par les docteurs Anderson et Keys, indiquent que les huiles mono insaturées, comme l'huile olive et noisettes réduisent la fraction de cholestérol LDL (le mauvais) sans affecter ou en élevant le cholestérol HDL (le bon). Ils réduisent également les triglycérides plasmatiques. 
Ses propriétés aident spécialement tout les cas de maladie cardiaque, ainsi que l'artériosclérose. 
La très faible teneur en sodium , permet à ce lait d’être inclus dans les régimes sous contrôle du sodium, comme l’hypertension artérielle ou bien dans des cas de maladies où se produit une augmentation de liquide extracellulaire (édema) comme les cardiopathies, les affections rénales et la cirrhose hépatique. 
Idéal pour les femmes enceintes, étant donné sa richesse en acide folique (diminue le taux d'apparition de certaines malformations chez le foetus) et en calcium. 
Par sa bonne relation calcium/phosphore, c’est un aliment idéal pendant les étapes de la croissance et de l’adolescence, où les deux nutriments jouent un rôle essentiel dans la formation et la restructuration de l'os et d'autre part chez les personnes d'un âge avancé, où un régime riche en calcium il constitue une importante mesure de prévention contre le développement de l'ostéoporose. 
Sa grande richesse en fibre règle le péristaltisme intestinal, en aidant, ainsi, la lutte contre la constipation et en protégeant la paroi du Columbus. La fibre règle aussi la vitesse d'absorption des sucres en cas de diabète (pourvu que le produit n'ait pas été préparé avec le sucre). 
N'ayant pas de lactose ni gluten, il est idéal comme alternative au lait de vache (en cas d'enfants de moins de deux années demander Conseil au pédiatre). 

Information nutritionnelle (par chaque 125 g) :

• Bien que les protéines de la noisette n'atteignent pas la qualité des protéines considérées nobles (lait et oeuf), ils ont une composition en aminoacides essentiels très équilibrée. 
• Très bon Apport en Calcium, Magnésium, Phosphore et Potassium. 
• Les fruits secs sont avec les épinards, pois chiches et lentilles, des aliments qui ont le plus de fer et magnésium. 
• Est remarquable, par son apport d’ Acide folique, vitamine A et E. 
• Sa fibre est 83% insoluble et 17% soluble. 
• Ses matières grasses sont surtout mono insaturées et très riches en acide oléique et linoléique. Ses bénéfices sont innombrables pour la santé.


Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 04:31

 

Vu et pris sur le site le journal des femmes

 

La couleur de sa chair orangée met de la gaieté dans tous les plats.

Sa saveur délicatement sucrée offre un de nombreuses possibilités de la

cuisiner.

  •  
  • Bienfaits

  •  

La patate douce est un aliment riche en amidon 

comme la pomme de terre. 
Elle contient des molécules appelées anthocyanines,

contenu en forte

quantité dans la peau du légume, qui jouent un rôle

d'antioxydant et permettent ainsi de lutter contre les

défaillances du vieillissement comme les cancers.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 1.7 g
Glucides 13.2 g
Lipides 0.1 g
Calories 61 kcal

 

On lui dessert également des facultés à diminuer

le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Ce tubercule renferme également de nombreux nutriments tels que du

manganèse, du cuivre, les vitamines

B6, B2 et C ou encore de la 

vitamine A qui, pour une patate douce consommée,

représente 100 %

des apports journaliers recommandés.

La patate douce constitue alors un excellent moyen de diversifier

son alimentation tout en donnant bonne mine grâce au béta carotène 

qu'elle contient.

  •  
  • Conservation

  •  

La patate douce est un tubercule plus fragile

que la pomme de terre classique.

Ainsi, pour sa conservation, on préfèrera un milieu sans lumière,

mais frais tel un réfrigérateur, cependant, sans présence d'humidité.

On pourra donc la conserver ainsi durant sept à dix jours.

  •  
  • Dégustation

  •  

Pour bien choisir sa patate douce, il faut opter pour un légume 

bien ferme,

dépourvue d'odeur et de meurtrissures. Les tubercules

à la peau orange-rouge 

sont les meilleurs destinés à l'alimentation humaine car ils sont plus riches

que les autres d'un point de vue nutritionnel.

Consommez la patate douce toujours cuite mais sans nécessairement

la peler car sa peau est très fine. Il faut alors bien la

brosser avant de la cuisiner.

Une quinzaine de minutes suffisent à la cuire à l'eau.

Comptez par contrepresque une heure à four moyen (thermostat 5/6)

après l'avoir légèrement incisée.

Dans les préparations salées, on la retrouve en accompagnement

de viandes et poissons sous forme degratin, purée, soufflé, potage ;

elle peut très facilement remplacer la pomme de terre. 
Cependant, son utilisation est plus diversifié que celle de cette dernière,

puisque la patate douce peut aussi servir à la préparation de desserts :

 entremets, poudings, biscuits, glaces, crêpes, gâteaux,

marmelades

Ce légume peut aussi servir, après fermentation et distillation, à produire

de l'alcool ou encore réduit en poudre à produire de la fécule.

Enfin, en Afrique, on s'en sert pour fabriquer du pain.

A savoir : les feuilles de la patate douce, notamment lorsqu'elles

sont jeunes, sont également comestibles.

Elles se cuisinent de la même manière que les épinards.

  •  
  • Histoire

  •  

La patate douce est un tubercule de la famille des convolvulacées.

Il peut être de forme plus ou moins allongée, voire arrondie. 

Sa peau est fine et sa couleur varie du blanc au jaune

et de l'orange au violet.

Sa chair se rapproche de la châtaigne avec une texture farineuse,

plutôt onctueuse, aux notes sucrées.

Il est difficile de

définir l'origine exacte de la patate douce puisque, à l'heure actuelle,

on ne la connaît pas à l'état sauvage.

Toutefois, de nombreuses recherches,

notamment des fouilles archéologiques, situent son lieu de naissance en 

Amérique du sud vers 8000 ans avant notre ère.

Ainsi, la patate douce se développe dans des climats chauds.

Ce sont les Espagnols et Portugais qui ramenèrent,

sur leurs embarcations,

le tubercule en Europe, puis en Asie, en Afrique et en Australie.

Ce n'est qu'à partir de 1750 que la patate douce est cultivée

en France.

Cependant, cette culture se cantonne au Sud de la

France

car ailleurs le climat n'est pas adéquat.

Aujourd'hui, on compte plus de 500 espèces de ce légume,

qui constitue un aliment de base pour les populations

des îles du Pacifique

et de l'Afrique.

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article