Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Poucinette
  • Le blog de Poucinette
  • : Cuisine Biologique, sans Gluten et Diététique.
  • Contact

Partenariat

 

Tablier personnalisalbe-120 (4)

Logo_750_Grammes_aime_ce_blog-Orange-180.jpg

Lord Vanilla

agoji

allerglibre-logo petit (1)

187998_181268698580211_1028450_n.jpg

DRAPEAU--1-.jpg

al myx

 

After Africa

 

big bang

 

denise

 

logo.png

 

bien manger clignote

 

haut de france

 

image011.jpg

 

épices du monde

 

logo florisens

 

galantine

 

histoiredegout

 

Idee-cadeau

logo

 

téléchargement

 

 

Banniere-LA-MANDORLE

 

images

 

logo_violet.jpg

PERLAMANDE logo

logo-blog

 

images (2)

Newtree logo haute d-f

Quand valentine cuisine

Logo R-S retouch-1

regent's park 2

 

resta

 

silikomart_logo.jpg

 

SITE-DE-CUISINE.png

 

Recherche

Archives

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 04:53

 

S6001051.JPG

 

 

Source : Le Coup de fourchette de Sandrine

 

Ingrédients 

 

3 oeufs

60 cl de lait de noisettes de Perlamande

4 càs de sucre roux

1 càc d'extrait de café

 


Préparation

 

 

Faire bouillir le lait avec l'extrait de café.


Pendant ce temps , battre les oeufs avec le sucre.

 

Versez ensuite le lait et bien remuer.

 

Verser la préparation dans des ramequins.

 

Faire cuire au four à 140° C pendant 20 min.

 

Laisser tiédir.

 

Mettre au frais pendant au moins 2 h avant de déguster.

 



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 04:00

 

 

Source : Sites est video

 

Molécule

 

Le café a longtemps suscité des débats quant à ses effets sur la santé

ceci dès sa découverte, les imans arabes désirant et obtenant un temps

son interdiction.
 

En 1674, à Londres, des femmes firent circuler une pétition qui accusait

le café de provoquer l'impuissance.
 

En 1679, une thèse d'agrégation que soutint un docteur

français, Colomb, fut très largement répandue. Il clamait

que le café attaquait le cerveau, provoquait paralysie,

impuissance et "horrible maigreur ".

 

Les bienfaits du café 
Mais aussi dès sa découverte, le café a été reconnu pour

avoir des vertus médicinales. 
Parmi ses qualités, il :
*Eclaircit les idées
*Augmente la perception;
*Stimule la mémoire et la pensée;
*Accélère l'activité cérébrale;
*Diminue la fatigue, sans pour autant

altérer les facultés de jugement.
La médecine contemporaine a confirmé

ses propriétés pharmacologiques qui proviennent

de la caféine qu'il contient.

 

Principaux organes

et fonctions sur lequel agit le café
 

Le cerveau
La caféine a une action sur la circulation cérébrale.

Elle allonge la durée de vigilance, retarde l'apparition

des sensations de la fatigue,

notamment lors des tâches intellectuelles ou répétitives.

Elle prévient des migraines et diminue l'intensité des crises

par son action sur la circulation cérébrale.

Le cœur
Une consommation normale de café

(environ 5 tasses réparties dans la journée)

ne modifie ni les fonctions cardio-vasculaires, ni le rythme cardiaque,

ni la pression artérielle. Mais, certaines affections cardiaques

peuvent conduire à déconseiller son usage.

Le foie
Le café stimule certaines activités enzymatiques

et par là influence les effets de certains médicaments.

Les muscles
Les effets sont variables selon la personne et le type

d'activité physique.

La caféine excite le système nerveux central.

Elle accroît l'endurance en retardant l'apparition de la

sensation de fatigue.

Elle facilite les activités qui nécessitent une coordination complexe,

comme le pilotage de machines ou de véhicules.

Les poumons
La caféine prévient les crises d'asthme par son action

broncho dilatatrice. Mais les poussières de café vert

peuvent aussi causer des réactions allergiques, cutanées ou respiratoires.

Les reins
La caféine a une action diurétique et facilitée le transit intestinal.

Le pancréas

 
Le café accroît la sécrétion externe du pancréas.

Une consommation modérée n'est pas contre indiquée chez

les diabétiques, sauf si elle entraîne un état de nervosité

ou d'anxiété qui provoquerait une altération du contrôle

de la glycémie.

 

La grossesse

 
Le café ne modifie pas les conditions physiologiques de la grossesse.

Il ne constitue pas un danger pour l'enfant nourri au sein.

Cependant, il est recommandé de limiter la consommation

de café à deux tasses par jour.

 

Caféisme
Ce mot recouvre les désordres causés par l'absorption

de trop fortes doses de café, comme l'insomnie,

la nervosité, l'irritabilité, l'anxiété ou l'arythmie cardiaque. 
Il peut provoquer des angoisses, des tremblement

des mains, des névralgies, des cauchemars et des palpitations.

.
Il est contre-indiqué pour les personnes atteintes de maladies

coronariennes, de la goutte ou d'affections hépatiques et est

à proscrire s'il y a risque d'infarctus ou de troubles vasculaires 
Il est déconseillé d'une façon plus générale chez les enfants

et les femmes enceintes.

 

Caféine

 C'est une substance naturelle azotée, du groupe des alcaloïdes.

On la trouve aussi dans le thé, le cacao ou les noix de cola, en tout dans une soixantaine de végétaux.

 
En 1820, Runge établit l'existence de la caféine dans le café.

Jobet et Mudler démontrent qu'elle est identique à la théine. 
En 1832, la composition de la caféine est déterminée par

Pfaffaud et Liebig,

formule de la molécule de caféine : C8H12O2N4.

Elle fait parti de la famille des purines

 

 

 

 

En 1843, le chimiste Stenhouse démontre que la

caféine est présente tout autant dans les feuilles

que dans les graines du caféier. Le café contient différents

alcaloïdes, la caféine étant la plus importante.

Elle se présente sous forme de cristaux blancs légèrement amers,

qui se subliment à 178°C

Elle est présente en quantités variables selon

les variétés :
* De 0,9% à 1,6% dans l'Arabica 
* De 1,5% à 2,9% dans le Robusta


Une tasse de café contient en moyenne de

60 mg à 100 mg de caféine. 
Les médecins recommandent de ne dépasser le seuil de

900 mg de caféine par jour donc 10 à 15 tasses de café.

Il y a autant de caféine dans le thé que dans le café mais

le thé contient également de l'adémine qui neutralise

une partie de la caféine. 
Un adulte met de 3 à 5 heures pour éliminer

la caféine contenue dans une tasse de café.

Son action étant maximal 1 heure après son absorption.

 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 05:12

 

 

 S6005541

 

 

D'après une recette de anne52 sur Dukanaute refaite à ma sauce.

 

Ingrédients

 

Pain au lait

 

6 càs lait en poudre à la noisette de la Mandorle

1 oeuf

1 càc de poudre à lever

2-3 càc de sucre vanillée

1 goutte d'arôme cacao


Garniture au chocolat

 

1 càc de yaourt de chèvre

2-3 càc de sucre blond non raffiné

1 càc de cacao amer noir non sucré 



Mixer le lait en poudre puis rajouter les autres ingredients du pain au lait.

 

Faire le chocolat à part il faut que ce soit comme une pâte. 

 

Mettre dans des petits moules en silicone individuel une couche pain au lait au milieu une petite boule de pâte choco et recouvrir avec un peu de pâte.

 

Faites cuire au four chaud pendant 10 à 15 min à 160°C.

 



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 04:52

SOURCE : Ma Sante Naturelle

 

 

La réputation des bienfaits de l'oignon se perd dans la

nuit des temps.

Dans l'ancienne Mésopotamie il avait la réputation de

tout guérir

et les études les plus récentes confirment de plus en plus la

vaste diversité des pouvoirs curatifs et préventifs de l'oignon.

L'aliment des centenaires

Dans de nombreuses régions où abondent les centenaires

l'oignon occupe une place de choix dans le menu quotidien.

C'est particulièrement le cas dans les régions

d'Europe Centrale.

Il y a 30 ans le naturopathe Eric Nigelle

disait de l'oignon qu'il s'agit d'un aliment énergétique

et de soutien,

et d'un aliment protecteur. Et que sa teneur en

calcium-phosphore

est intéressante pour les os.
Que la conjugaison des propriétés de l'oignon en

fait un stimulant de l'appareil digestif, notamment du foie

et du pancréas, un régulateur de l'intestin, un protecteur

de la perméabilité rénale. L'oignon est en effet un diurétique

puissant.

C'est un fortifiant général et un agent particulièrement

indiqué pour la défense du terrain, un antibiotique naturel. 
Selon les recommandations d'Éric Nigelle, l'oignon doit donc être perçu

comme un excellent aliment pour élever nos défenses naturelles.

Des propriétés contre le cancer

Plus récemment, de nombreuses études confirment

les pouvoirs extraordinaires de cette plante potagère.

Aujourd'hui on reconnaît à l'oignon de très fortes propriétés antioxydantes.

Il est très riche en une grande variété d'agents protecteurs du cancer.

Il est particulièrement riche en quercétine, un antioxydant protecteur

rès efficace dans la prévention des cancers du tube digestif. 
Une étude effectuée aux Pays-Bas a permis de démontrer

que plus les participants consommaient de l'oignon à chaque jour,

plus faible était le risque qu'ils développent un cancer de l'estomac.

Les scientifiques pensent que la protection de l'oignon est

due à ses propriétés qui empêchent la prolifération des

cellules cancéreuses mais également parce qu'il anéantit

les bactéries nuisibles qui peuvent déclencher un cancer de l'estomac.

Un protecteur contre les allergies et

un anti-inflammatoire naturel

L'oignon serait également très bénéfique au niveau

des voies respiratoires. Il contient des substances

sulphurées qui inhibent la réaction allergique inflammatoire comme

dans les cas de l'asthme.
Les propriétés anti-inflammatoires de l'oignon peuvent être

vérifiées lorsque l'on subit une piqûre d'insecte.

La simple action de frotter une rondelle d'oignon

crue soulagera et pourra même faire disparaître l'inflammation.

Bon pour le système cardiovasculaire

L'oignon posséderait encore d'autres propriétés, particulièrement

bénéfiques au niveau cardio-vasculaire. Il abaisserait le taux

de cholestérol et augmenterait le niveau de "bon cholestérol" HDL.

L'ami du diabétique

L'oignon posséderait des propriétés dont l'effet est

comparable à celui de l'insuline. Ce serait la glucokinine

qui donnerait à l'oignon ses propriétés hypoglycémiantes.

La glucokinine, qui a la propriété de stimuler les îlots de Langerhans

du pancréas. La glucokinine est une véritable hormone naturelle

hypoglycémiante dont l'action n'est pas aussi rapide que celle

de l'insuline médicamenteuse, mais elle est beaucoup plus

durable et sans toxicité.

Malgré ces formidables propriétés bénéfiques, il semblerait

cependant que l'oignon ne convienne pas à tout le monde.

Les personnes dites de type "sanguin" qui correspondent à

un tempérament "pita" de la médecine ayurvédique, ne devraient

pas consommer d'oignon.

Le meilleur moyen de savoir si l'oignon est bon pour vous

est de consulter un professionnel des soins de santé naturelle.

 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 04:51

 

S6001024.JPG

 

 

S6001030.JPG

 

 

Aimant le blog Bio is biotiful j'ai eu envie de tester ces steaks de soja ... Et pas déçue trop bons.

 

Pour 5 steaks

 

1 oignon nouveau avec sa tige

1 gousse d'ail

3 tomates séchées

80 g de sauce tomates maison

3 càs de tamari

250 g de tofu nature

1 càs de farine sans gluten

20 g de flocon sans gluten

huile d'olive

 


Préparation

 

Émincer l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile d'olive avec la gousse d'ail.

 

Couper la tige de l'oignon et la placer dans le bol du robot.

 

Ajouter l'oignon et la tomate séchées revenus, le tofu grossièrement émietté et tout le reste des ingrédients.

 

Mixer assez finement et laisser reposer 1/2 heure.

 

Constituer les steaks à l'aide d'un cercle à pâtisserie individuel, en tassant bien la préparation avec le dos d'une cuillère.

Faire glisser les steaks sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et cuire dans un four préchauffé à 200°C pendant 15 à 20 min.

 

Servir avec des pousses de soja et des tomates .... 



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 05:07

gratin

 

Une de mes recettes est publiés dans ce magnifique livre p avec mon gratin de lasagnes aux légumes (ici).

Je ne le savais même pas c'est une de mes amies qui m'a averti récemment.

Cela me fait grand plaisir.

Merci 750 g.

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 05:03

 

S6001083.JPG

 

S6001085.JPG

     

 

Sources : Panier de saison

 

Ingrédients 

 

75 g de purée d'amandes blanche de Perlamande

75 g de purée de noisettes toastés de Perlamande
125 g de chocolat noir
4 oeufs
125 g de sucre roux non raffiné (muscavado)
50 g de maïzena
50 g de poudre de noisettes

 


Préparation 


Préchauffer le four à 180°c.

Faire fondre tout doucement le chocolat au bain-marie.

Incorporer les purées, le sucre, la poudre de noisettes et la maïzena. Bien mélanger.

Séparer les jaunes des blancs d'oeufs.

Incorporer les jaunes au premier mélange. 

Monter les blancs avec une pincée de sel.

Incorporer doucement coup par coup.

Verser la pâte à cake dans un moule à cake en sillicone

Et enfourner pour 30-40 min.

Laisser refroidir avant de démouler.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 05:18

 

S6001055

 

S6001058.JPG

 

 

 

courgettes

 

 

Ingrédients 

 

Crumble 

 

80 g de purée d'amandes blanches toastés de Perlamande
75 g de farine de châtaigne
50 g de farine de mais
50 g de farine de riz
100 g de poudre d'amandes


Garniture 

 

3-4 courgettes

50 g de noisettes

1 oignon

40 g de chèvre frais

1 càs de purée de noisettes de Perlamande

levure maltée 


Préparation 

 

Crumble

 

Dans un saladier mélanger toutes les farines, la poudre d'amandes et le sel.

Ajouter la purée d'amandes et mélanger du bout des doigts pour obtenir du sable. Réservez.


Garniture

 

Laver et couper les courgettes en rondelles.

Les cuire à la vapeur pendant 7 min et les égouttez.

Pendant ce temps émiettez le chèvre frais dans un saladier ajouter l'oignon émincé, les noisettes hachées, le sel et la purée de noisettes. Bien mélanger.

Dans un plat allant au four, disposer les courgettes, couvrir avec le crumble, parsemer de graines de lins, de levure maltée et mettre à four chaud pendant 35 min à 160°C.



 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 04:21

 

courgette

 

 

Source : Cuisine Journal des Femmes

  •  
  • Bienfaits

  •  

L'apport calorique de la courgette étant très faible, 

15 kcal/100 g,

ce légume est à consommer sans modération.

Sauf évidemment si vous rajoutez de la

béchamel

et du gruyère...

Composée de 95 % d'eau, elle contient une 

quantité record de minéraux et d'oligo-éléments. 

Une portion de 100 g de ce légume, de préférence cuit

à la vapeur ou à l'étuvée afin d'éviter les pertes,

apporte jusqu'à 700 mg

de ces précieux nutriments, et notamment du

potassium (230 mg),

du phosphore, du magnésium et du calcium.
Sachez en particulier qu'une alimentation riche en 

potassium a des effets anti-hypertenseurs reconnus,

ce qui fait de ce légume un vrai bouclier pour le système

cardio-vasculaire.

La courgette contient également de nombreuses vitamines.

Sa teneur en vitamine C (7 mg/100 g) est très intéressante ainsi

que celles en vitamine B3 et en provitamine A (0,35 mg/100 g,

surtout concentrée dans la peau).

De quoi garder le tonus et se protéger des radicaux

libres à la saison estivale.

Enfin, la courgette est une excellente source de fibres 

(de 0,5 g pour un petit légume à 1,5 g/100 g pour un plus gros),

qu'elle fournit en nombre mais surtout en qualité.

A savoir que cette qualité varie selon la maturité du légume :

jeune, elle contient davantage de pectine qui la rend moelleuse

à la cuisson ;

plus vieille, c'est de la cellulose qu'elle renferme, qui la rend

davantage fibreuse.

Ces fibres, douces mais terriblement efficaces sur le transit,

sont très bien tolérées par les intestins fragiles.

Elles sont d'ailleurs conseillées au personnes ayant souffert

de gastrite ou d'ulcère.

  •  
  • Dégustation

  •  

Choisissez-la bien fraîche, c'est-à-dire lisse et ferme, avec une peau

saine.

Elle doit aussi être lourde. Les courgettes fines et longues 

sont à privilégier car les grosses contiennent souvent plus de

pépins et sont plus fibreuses.

Conservez-la dans un endroit frais et sec quatre à cinq jours 

au maximum, car la saveur de ce légume réside dans sa jeunesse.

Pour l'utiliser, il suffit de la laver, de retirer ses deux extrémités

avant de la couper au gré de ses envies. En rondelles et blanchie,

vous pouvez la congeler facilement.
Il est préférable de ne pas cuire les courgettes trop longtemps et de les 

assaisonner une fois la cuisson terminée, pour éviter que le sel,

en brûlant les chairs, ne leur fasse perdre leur tenue. 

Consommez-la crue, émincée dans une salade, si elle est jeune

et bien ferme.

Sinon dégustez-la cuite, de préférence à la vapeur ou à l'étuvée,

qui offre une cuisson pauvre en matières grasses mais très savoureuse

et gorgée de nutriments. 
Les cuissons à l'eau et au micro-ondes, tout aussi rapides,

lui vont néanmoins très bien. Elle s'apprête aussi à la poêle 

prenez soin de les fariner avant afin qu'elle croustille et

ne s'imbibe pas de graisses) ou passée, en lamelles

épaisses, quelques minutes sous le gril chaud.

Quelque soit le mode de préparation choisi, la courgette

permet toutes les fantaisies lors de la découpe : des rondelles,

des dés, des rubans avec un économe, des filaments avec

une râpe à gros trous… reste à choisir celui qui convient le

mieux à la préparation.

Elle se glisse partout, du plat de pâtes à la tortilla

 (omelette espagnole),

en passant par les gratins et les cakes.

Indispensable à la ratatouille méridionale, elle peut bien sûr se

déguster

seule, tout juste assaisonnée d'une vinaigrette bien relevée, en salade

chaude ou froide, ou en accompagnement de plats de poissons,

de veau ou de mouton. Elle se sert aussi avec de la béchamel.

Les plus grosses courgettes, coupées en deux ou en tronçons,

légèrement évidées, ainsi que les courgettes rondes reçoivent

volontiers les farces les plus variées : à base de chair à saucisse,

de fromage frais, de riz, tout est possible. Essayez le classique

de la gastronomie niçoise, une farce de chair d'agneau 

agrémentée de raisons secs, d'oignons et d'ail.

Râpée, elle se glisse dans une pâte à beignet mais cela ne vaut

pas le beignet de fleurs de courgette, fin et délicat.

Cette même fleur est propice à être préalablement farcie

(ricotta et pignons de pin, une valeur sûre).

Estivale à souhait, elle constitue aussi, en hiver, la base de 

potagesveloutés ou autres crèmes, savoureux et réconfortants.

Enfin, en Angleterre, on en fait une confiture parfumée

au gingembre et aussi des pickles.

  •  
  • Histoire

  •  

La courgette est une variété de courge consommée avant sa pleine

maturité.

Originaire d'Amérique centrale, les cucurbitacées étaient connus

bien longtemps avant notre ère. L'Europe n'a fait leur connaissance

que lorsqu'elle a découvert le Nouveau Monde et les Indiens qui les cultivaient.
Ce n'est qu'au XVIIIème siècle que les Italiens commencèrent à

consommer une certaine variété, brillante et aqueuse, de ces

courges avant qu'elle ne soit parfaitement mûre :

voilà comment la courgette est apparue.

Elle est arrivée en France au début du siècle et est devenue

l'emblème de la cuisine du Midi, où elle est cultivée toute l'année. 
Légume de l'été, la courgette se retrouve toute l'année sur les étals,

grâce aux serres chauffées, comme en Île-de-France, et aux

importations

d'Espagne, d'Italie et du Maroc. 

Le plus souvent d'un beau vert foncé (la reine des noires),

parfois plus claire (la diamant, l'aurore)marbréelongue

et cylindrique,

on peut distinguer certaines variétés remarquables :

- la ronde de Nice
- la grisette de Provence
- la blanche de Virginie

- la Goldrush, jaune 
- la trompette
trésor du Var, d'un vert très clair.

Assez petite, elle est surtout recherchée pour sa fleur jaune bien

allongée,

plus facile à farcir.

 

Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 05:30

 S6001043.JPG

 

Inspirée fortement de Laurence SALOMON que j'admire beaucoup 

 

Ingrédients 

 

200 g de coquilletes de mais de Allerglibre
100 g de lentilles corail
2 oignons
½ courgette crue 
3 tomates séchées
1 chèvre frais
2 càs d'huile d'olive
Sel d'ail des ours, poivre 
Levure maltée 
feuilles de basilic

2 càs de sauce tomates maison


Préparation

 

Peler et émincer les oignons pendant 5 min avec l'huile d'olive.

Ajoutez les lentilles corail  et versez  40 cl d'eau.

Couvrez et laissez cuire doucement pendant 15 min.

Pendant ce temps, faites cuire les pâtes.

Préchauffer le four th 6-7.

Egouttez-les et réservez-les dans un grand saladier puis ajoutez les lentilles corail avec leur jus de cuisson, la courgette râpée et les tomates séchées couper en petits morceaux.

Ajouter le sel d'ail, le poivre et la sauce tomates. 

Mettre la préparation dans des plats individuels ou pas.

Y ajoutez des morceaux de chèvre frais ainsi que la levure maltée et versez un filet d'huile d'olive par dessus.

Faites-cuire 10-15 min au four th 6-7.

Au moment de servir,ajoutez quelques feuilles de basilic.



Repost 0
Published by Poucinette
commenter cet article